Protéomique

« J’ai commencé mercredi dernier au centre Paul Papin. Je travaille sur le cancer colorectal au sein de l’unité INSERM et le but de mon travail est de trouver des biomarqueurs qui seraient susceptible de se retrouver dans le sang. Pour cela je vais faire de la protéomique. Pour le moment, j’ai uniquement fait de la culture cellulaire. Cela me plait énormément et il y a une bonne ambiance au labo ».  Charlène

Cette entrée a été publiée dans Insertion professionnelle, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.